L’UE et l’AFD appuient la promotion de la qualité dans l’agrobusiness au Bénin

Le protocole d’accord PARASEP/ANM aboutit à la certification HACCP de trois entreprises des filières ananas, aviculture et karité

Dans l’après-midi du mardi 26 janvier 2021, la salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) a servi de cadre à deux événements importants : (i) l’atelier bilan de la Plateforme de Concertation et de Dialogue de la Qualité et, (ii) la remise de certificats HACCP à trois entreprises privées béninoises.

Le Projet d’Appui au Renforcement des Acteurs du Secteur Privé (PARASEP) financé par l’Union européenne (UE) et l’Agence française de Développement (AFD) a accompagné trois (03) entreprises béninoises à obtenir la certification HACCP. Il s’agit de ‘’Les fruits Tillou’’, ‘’La bonne viande’’ et ‘’Agro dynamique’’.

A cette occasion, le Directeur Général de l’AFD au Bénin, Monsieur Gerald HARDY a exprimé en son nom propre et au nom de la délégation de l’UE sa satisfaction de voir les efforts des uns et des autres aboutir à la certification HACCP, en l’occurrence, dans le domaine de la promotion du management de la qualité au Bénin. Tout en espérant que les récipiendaires poursuivront leurs efforts pour avoir d’autres certifications, Bertrand Walckenaer a exhorté toutes les entreprises privées du Bénin à leur emboîter le pas.

La porte-parole des trois entreprises, Nadia A. Dovonou, a remercié l’UE et l’AFD, le PARASEP, l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du contrôle qualité (ANM), la CCI Bénin ainsi que le Gouvernement du Bénin pour l’accompagnement dont ces entreprises ont bénéficié pendant le processus de certification HACCP. « Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour toujours respecter les normes de la certification HACCP et progresser en méritant d’autres certifications », a-t-elle confié.

Le président de la CCIB, Arnauld Akakpo, a déclaré que son institution est déterminée à accorder une attention soutenue aux entreprises béninoises à relever le défi de la qualité pour une compétitivité accrue.

Le Directeur Général de l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du contrôle qualité (ANM), M. Joseph DEGBEY, a dit sa joie de voir trois (03) entreprises de l’agro business obtenir la certification HACCP. « J’invite les entreprises qui ont suivi de façon rigoureuse les processus de certification HACCP à poursuivre leurs efforts afin que le certificat ne leur soit retiré », a-t-il affirmé.

Activités de la Plateforme de concertation et de dialogue de la qualité

Au cours de l’exercice passé, plusieurs réalisations sont à l’actif de La Plateforme de concertation et de dialogue de la qualité. En effet :

  • Quatre notes thématiques ont été rédigées à l’endroit des acteurs des filières ananas, karité e aviculture ;
  • 34 entreprises ont été appuyées dans le cadre de la mise en place du système de management de la qualité ;
  • Accompagnement dans la mise en place de quatre groupes thématiques ;
  • Sensibilisation à l’implémentation de la démarche qualité et autres.

En ce qui concerne les perspectives de cette plateforme, il faut retenir que plusieurs activités et projets sont programmés dont l’accompagnement des entreprises, des activités de communications et autres.

Le directeur de cabinet ministère de l’Industrie et du commerce, Micaël Bassabi Djara représentant le Ministre Alimatou Shadiya Assouman empêchée, est revenu sur les missions de la Plateforme de concertation et de dialogue de la qualité. « Cette plateforme vise à instaurer un dialogue entre les secteurs public et privé pour améliorer la qualité des productions locales », a-t-il précisé dans son allocution. Le conseiller technique aux financements, représentant le ministre d’Etat, chargé du Plan, Monsieur Yacoubou Amadou, a fait savoir que : « Le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, son excellence monsieur Abdoulaye BIOTCHANE souhaite au nom du Gouvernement que les conclusions de cet atelier, les engagements des membres des différents groupes thématiques qui animeront désormais la Plateforme qualité ainsi que la détermination des trois entreprises récipiendaires soient non seulement une source de fierté, mais aussi un levier qui incitent plus d’entreprises béninoises vers d’autres normes et certifications surtout en cette veille de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine ».

A propos du PARASEP

Le Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (PARASEP) est un projet cofinancé par l’Union européenne et l’Agence française de développement (AFD). Démarré en juillet 2016, le PARASEP travaille à :

  • Améliorer le climat des investissements au Bénin par la facilitation du dialogue public-privé et appuyer la mise en œuvre des recommandations du Doing Business
  • Faciliter la mise en marché de produits agricoles
  • Renforcer les capacités du secteur productif en proposant des formations entrepreneuriales aux TPME
  • Accroître la qualité et la compétitivité de certaines filières productives porteuses de l’économie béninoise.

QUELQUES PHOTOS