Promotion des filières agricoles par la certification au Bénin : L’ananas pain de sucre du plateau d’Allada enregistré comme Indication Géographique à l’OAPI

(La synergie Gouvernement, Acteurs et Ptf a enfin payé)

Le Bénin reçoit une bonne nouvelle avec l’enregistrement de sa toute première Indication Géographique (IG) ; il s’agit de l’ananas pain de sucre du plateau d’Fallada. Un enregistrement qui est intervenu après plusieurs années d’actions concertées entre le Gouvernement du Bénin, les acteurs de la filière ananas notamment l’Association Interprofession de l’Ananas du Bénin (AIAB) et l’Association Nationale des Exportateurs de l’Ananas (ANEAB) mais surtout avec le soutien technique et financier de l’Union européenne et de l’Afd à travers le Projet PARASEP.

C’est par une copie avancée de la correspondance du Directeur Général de l’Organisation Africaine de la Propreté Intellectuelle (OAPI) transmise aux autorités béninoises que la nouvelle est annoncée en attendant la remise officielle du CERTIFICAT DE L’IGP ANANAS PAIN DE SUCRE DU PLATEAU D’ALLADA-BENIN qui aura lieu demain mercredi le 28 octobre 2020 à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB).

Cette cérémonie de remise officielle du CERTIFICAT DE L’IGP ANANAS PAIN DE SUCRE DU PLATEAU D’ALLADA-BENIN sera présidée par Madame le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Administrateur de l’OAPI au Bénin et Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche, Président du Comité National de Mise en place des Indications Géographiques au Bénin (CoNaM- PIG)

L’enregistrement de l’Ananas Pain de sucre du plateau d’Allada à l’OAPI fait suite à toutes les étapes du processus conduit sous la supervision du Comité National de Mise en place des Indications Géographiques (CoNaM- PIG).

Pour rappel, l’indication géographique (IG), constitue un droit de propriété intellectuelle autonome, au même titre que le brevet ou la marque. Ce droit est expressément reconnu dans l’Accord de l’OMC sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce. Cet accord impose aux pays membres de l’OMC de disposer des « moyens juridiques » de protéger les IG. Au terme de l’article 22 de cet accord, l’indication géographique est définie comme suit : « des indications qui servent à identifier un produit comme étant originaire du territoire d’un Membre, ou d’une région ou localité de ce territoire, dans les cas où une qualité, réputation ou autre caractéristique déterminée du produit peut être attribuée essentiellement à cette origine géographique. »

L’Ananas Pain de Sucre du Bénin plateau d’Allada, de par ses caractéristiques physio-morphologiques et organoleptiques particulières liées à sa zone de production géographiquement concentrée sur 5 communes appartenant au Plateau d’Allada (Département de l’Atlantique), contribue à la notoriété du Bénin et de ses terroirs. Sa performance impacte l’ensemble de la filière ananas du Bénin, dont il constitue plus des 2/3 de la production.

Afin d’améliorer la performance d’ensemble de la chaîne de valeur « Ananas Pain de Sucre » et de mieux répondre aux attentes de ses clients et acheteurs,  l’AIAB ( Association Interprofessionnelle de l’Ananas du Bénin), garante du développement inclusif et durable de la filière ananas, avec le concours du Gouvernement du Bénin et des partenaires techniques et financiers s’est résolument engagée dans une démarche de sécurisation de la qualité et des caractéristiques de l’ananas «  Pain de Sucre du Bénin produit sur le plateau d’Allada » autour de normes de qualité volontairement partagées dans le cadre d’une Indication Géographique (IG) de ce produit de référence pour le Bénin.

Les démarches collectives et inclusives de certification développées dans le contexte de l’IG, à travers des projets de promotion de bonnes pratiques et la mise en place d’infrastructures appropriées, ainsi que par la professionnalisation de groupes d’acteurs (producteurs, exportateurs, acheteurs, distributeurs) liés par une communauté d’intérêts visent à renforcer la compétitivité d’ensemble de la chaîne de valeur. Elles contribuent par ailleurs à la création d’emplois et à la génération de revenus durables pour les acteurs de ce produit phare de la filière ananas du Bénin

A cet effet, l’IG « Ananas Pain de Sucre du Plateau d’Allada » conçue par l’AIAB comme un projet structurant pour la filière, a notamment bénéficié du concours financier de l’Union Européenne et de l’AFD à travers une subvention du Projet d’Appui au renforcement des Acteurs du Secteur Privé (PARASEP) et le Projet d’Appui à la mise en place des IG en Afrique (PAMPIG 2), ainsi que d’un appui technique de du fonds des Nations Unies pour l’Alimentation (FAO). Ces appuis s’inscrivent dans une dynamique de construction d’une compétitivité durable et inclusive de l’ananas sur les marchés cibles à fort potentiel, en conformité avec le Programme d’Action du Gouvernement du Bénin qui l’a retenu comme produit prioritaire dans ses axes stratégiques 3 et 4.