APPUI AUX ENTREPRISES AVICOLES AU BENIN : Le PARASEP appui les entreprises Terre et associés et Le Christal dans le processus d’éclosion des poussins d’un jour et à la réalisation d’infrastructures avicoles

Le projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (PARASEP) continue, jour après jour, de matérialiser son soutien aux acteurs du secteur privé béninois. A travers des financements attribués à deux entreprises avicoles, le PARASEP vient de marquer un grand coup dans l’atteinte des objectifs du Plan d’Action Gouvernemental 2016-2021 relatifs au développement de la filière avicole du Bénin.

En effet les entreprises avicoles ‘’Terre et associés’’ et ‘’Le Chrystal’’ ont bénéficié des accompagnements financiers du PARASEP dans le cadre de la réalisation d’œuvres diverses entrant dans le cadre de l’agrandissement de leurs activités.

Financé par l’Union européenne (UE) et l’Agence française de développement (AFD), le PARASEP a contribué à hauteur de 150 millions FCFA pour ‘’Terre et associés’’ et 142 millions FCFA pour ‘’Le Christal’’ et ses quatre co-demandeurs, à la réalisation d’infrastructures avicoles diverses.

Avec cet appui, l’entreprise ‘’Terre et associés’’ a réalisé deux grands bâtiments de production, un château d’eau de 20.000 litres et, commandé deux grands lots de poussins reproducteurs. L’entreprise dispose désormais d’une chambre froide solaire pour la conservation des œufs qui permet une augmentation assez considérable du volume de reproduction des poussins d’un jour. Selon le promoteur Mr Mathias Tottin. « Aujourd’hui, nous sommes à une production toutes les semaines alors qu’auparavant la production prenait huit semaines, cette performance liés au financement de l’Ue et de l’AFD   nous permet de satisfaire à la commande de la presque totalité des éleveurs de volailles dans un délai de deux semaines au lieu de huit semaines comme c’était le cas avant. »

. Mr TOTTIN, affirme que « grâce aux revenus qui sortiront du premier lot, à partir de juin 2021, la production de poussin d’un jour de Terre et associés va passer à 30.000 poussins/semaine entrainant ainsi l’approvisionnement des aviculteurs dont certains ont des besoins variants entre 10.000 et 20.000 poussins d’un coup alors qu’avec les anciennes installations cette performance était pratiquement impossible », a-t-il confié.

 Quant à l’établissement ‘’Le Christal’’ et ses quatre co-demandeurs qui ont reçu un appui financier de l’Ue et de l’AFD à hauteur de 142 millions FCFA pour la production et la commercialisation d’aliments, de volailles, de viande et d’œufs a permis à ces jeunes entrepreneurs béninois de procéder à l’extension de leurs activités avicoles.

Pour Mr Vital Tchibozo, promoteur de l’établissement ‘’Le Christal’’, « L’appui du PARASEP nous a permis :

De construire des magasins ;

  • D’augmenter le volume de production des aliments pour volailles sur notre site de production de poussins d’un jour grâce à la mise à disposition d’un fonds de roulement ;
  • De faire des aménagements de nos bâtiments répondant aux normes avicoles ;
  • D’automatiser notre système d’abreuvoir ;
  • De construire un mini-abattoir semi-automatique ;
  • De réfectionner notre site de conservation ;
  • De construire un entrepôt frigorifique ;
  • D’acheter une camionnette frigorifique pouvant assurer le transport des produits transformés destinés à la commercialisation », a-t-il renseigné.

 

Le PARASEP : un projet soutenu par l’UE et l’AFD

Le projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé est financé par l’Union Européenne à hauteur de 9,6 millions d’euros soit environ 6 milliards 290 millions FCFA. L’UE fournit à travers cette subvention, l’essentiel du financement du PARASEP.

L’Agence française de développement est délégataire du financement de l’Union européenne et cofinance le PARASEP à hauteur de 1,040 million d’euros, soit environ 680 millions FCFA dans le cadre du Programme pour le renforcement des capacités commerciales (PRCC).

 

QUELQUES PHOTOS