Normes sanitaires en vigueur au Bénin: Cinq entreprises béninoises certifiées ABSSA

La salle de conférence de la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin a abrité ce mardi 30 juin 2020 la cérémonie de remise des attestations aux entreprises bénéficiaires de l’accompagnement à la certification de l’ABSSA avec le soutien du PARASEP (Projet financé par l’Union européenne et l’AFD) et mise en oeuvre par le Ministère du Plan et du Développement (MPD). L’objectif visé à travers cette initiative est d’accompagner l’amélioration de la qualité sanitaire et phytosanitaire ainsi que la compétitivité des filières ananas, karité et avicole.

Dans son allocution, Épiphane HOSSOU, directeur général de l’Agence Béninoise de Sécurité Sanitaire des Aliments (ABSSA), a laissé entendre qu’au titre de l’année 2019, cinq entreprises ont bénéficié de l’accompagnement à la certification ABSSA et dont les produits sont reconnus conformes aux exigences réglementaires et normatives. Il s’agit de: Les Jus Tillou, les Fruits Tillou, Promo Fruits Bénin, La Bonne Viande et Agrodynamique. A l’occasion, il a rappelé que la présente cérémonie a pour but de décerner les certifications ABSSA aux entreprises concernées en vue de leur permettre d’inonder les marchés tant nationaux qu’internationaux. C’est une preuve de la bonne marche du partenariat public privé au Bénin, gage d’une économie moderne et prospère.

Abondant dans le même sens, Casimir MIGAN, vice-président de la Ccib a fait savoir que cette cérémonie est aussi l’occasion de lancer un appel aux différentes entreprises et les inciter à conformer leurs produits aux normes sanitaires en vigueur au Bénin. Après avoir reconnu les efforts du Gouvernement pour l’amélioration du climat des affaires au Bénin, il a remercié les Partenaires Techniques et Financiers pour leur accompagnement.

Pour leur part, la représentante du Ministère du Plan et du Développement, Amandine AMOUSSOUGA AKPO et le représentant de l’Apiex, Jean-Marc ADEOSSI ont encouragé les entreprises béninoises à aller à la certification. A les en croire, celle-ci participe à la promotion de la consommation locale. <<Certifier les produits permet de gagner en compétitivité et améliore irréversiblement la performance des entreprises>>, va marteler Jean-Marc Adeossi.

Le représentant du ministre de l’Agriculture de l’Élevage et de la pêche, Bonaventure KOUAKANOU a félicité les entreprises bénéficiaires et les encourage à poursuivre les efforts pour l’amélioration de la qualité de leurs produits.

Par ailleurs, la porte-parole des récipiendaires, Bertille GUEDEGBE,  a remercié le Gouvernement béninois ainsi que les partenaires techniques et financiers.