Le CAMeC et le PARASEP renforcent bientôt les capacités des médiateurs béninois avec la ‘’Valise du médiateur’’

Renforcer les compétences des médiateurs en mettant à leur disposition un guide d’accompagnement, c’est l’objectif poursuivi par le Centre d’Arbitrage, de Médiation et d’Arbitrage CAMeC-CCIB avec l’assistance technique et financière du PARASEP à travers le projet de formation avancée sur la Médiation et la réalisation de la valise du médiateur.

Initialement prévue pour le premier semestre de l’année 2020, la formation a été repoussée sine die en raison des mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du COVID 19.

En attendant cette formation qui sera probablement organisée au deuxième semestre de 2020, un expert de haut niveau, spécialiste des Modes Alternatifs de Règlements des Litiges (MARL) a été recruté par le PARASEP courant avril 2020 pour aider la CCIB/CaMEC à élaborer une Boîte à outils/Valise du Médiateur distribuée à tous les Médiateurs béninois en attendant la formation prévue qui devrait durer trois jours et sera animée par le même Consultant.

Le but de cette activité est de permettre aux Médiateurs béninois de maîtriser les procédures et pratiques de la médiation (médiateurs agrées auprès du CAMeC) et de disposer en plus du guide ‘’LA VALISE DU MEDIATEUR’’.

Cette activité, qui est inscrite dans le protocole d’accord liant le PARASEP et la CCIB, dénote de la volonté d’accroître l’efficacité du secteur privé béninois en facilitant le règlement des litiges commerciaux. Elle participe de la promotion des modes alternatifs de règlement des litiges, en l’occurrence, la mise en œuvre des activités de promotion de la médiation et de l’arbitrage car l’instauration d’une bonne ‘’justice privée ‘’ passe par la formation des acteurs, des médiateurs-conciliateurs chargés de la mise en œuvre des procédures.

L’objectif global du PARASEP est de « Contribuer au renforcement des acteurs du secteur privé béninois et de l’environnement des affaires afin de promouvoir l’investissement privé, la croissance, l’emploi, et indirectement, de lutter contre la pauvreté ».

De manière spécifique, le PARASEP vise à contribuer à

  • améliorer le climat des investissements au Bénin par la facilitation du dialogue public privé et l’appui aux recommandations du Doing Business ;
  • faciliter la mise en marché de produits agricoles ;
  • renforcer les capacités du secteur productif en proposant des formations entrepreneuriales aux TPME ;
  • accroître la qualité et la compétitivité de certaines filières productives porteuses de l’économie béninoise.

Le PARASEP est financé par l’Union européenne et l’AFD avec pour maître d’ouvrage le Ministère du Plan et du Développement.